Bonheur Un spectacle de théâtre physique bruité avec la compagnie Coliberté A Oujda, Taza et Rabat



Du 28 mai au 4 juin, l’Institut français du Maroc accueille le spectacle Bonheur de la compagnie Coliberté au sein de ses antennes à Oujda, Taza et Rabat. Une pièce de théâtre physique bruitée, sans parole, qui questionne le mythe d’une société consumériste créatrice de bonheur.

Ce spectacle, à travers le langage universel du corps en mouvement, décortique avec humour et cruauté les travers d'une société en quête de liberté et de bonheur, obsédée par la surconsommation.

Malgré les apparences, cette pièce n’est ni de la danse contemporaine, ni du mime. Elle transcende les codes du théâtre à travers une mise en scène silencieuse, grotesque et poétique, entièrement dédiée à la représentation du corps, pour laisser libre cours à l’imagination et au mouvement. C’est d’ailleurs le pari fou de cette jeune Compagnie, Coliberté, qui souhaite partager via des représentations, avec les jeunes et les moins jeunes, cette approche du théâtre encore peu répandue au Maroc.

Sur scène, les comédiens, crispés, se déploient. On comprend très vite que ce sont des gens de ce monde. Le public suit alors l’histoire de plusieurs personnages, qui sont à tour de rôle interprétés par les 6 comédiens. Tantôt enfants, tantôt adultes. S'y rencontrent des employés, des enseignants, des élèves, des passants, des fêtards et des parents.

L’histoire, composée de chapitres (ou moments de vie) de durées et d’occurrences variables, met en scène tantôt le groupe, tantôt l’individu qui est mis en lumière pour disparaître à nouveau dans la foule. Ainsi, la construction dramaturgique nous amène à nous attacher progressivement à ce monde, à ses histoires, à ses évènements, et à ces êtres qui, malgré leur apparente similitude, demeurent profondément uniques.

Une mise en scène raffinée et minimaliste de Soufiane Guerraoui, auteur et artiste résident aux Théâtres de Compiègne, accompagné du jeu puissant des comédiens Fabio & Luca Maniglio, Sara Karoline Steinmoen, Yann Claudel, Sandrine Sagny, ainsi que Louise Brinon Himelfarb pour la partie création sonore, bruitages et jeu.

Dates de la tournée :

-          Oujda : le 28 mai 2024 à 19H au Théâtre Mohammed VI d’Oujda

-          Taza : le 31 mai 2024 à 19H au Théâtre Haut de Taza  

-          Rabat : le 4 juin 2024 à 19H au Théâtre Mohammed V de Rabat

 

L’Institut français du Maroc Depuis le 1er janvier dernier, le réseau des établissements culturels français au Maroc s'est donné, avec l'Institut français du Maroc (IfM), une identité et des moyens propres. L’Institut français du Maroc est l’appellation du nouvel établissement culturel qui regroupe les dix sites d’Agadir, Casablanca, Fès, Kenitra, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Tanger et Tétouan rejoints par El Jadida qui d’Alliance franco-marocaine est devenu Institut français au 1er janvier, ainsi que par le Service de coopération et d’action culturelle dans ses missions culturelles, linguistique et enseignement supérieur. Sa vocation est de fédérer l’action de chacune des entités qui le composent pour qu’elles puissent offrir des services de la même qualité dans le Royaume, agir de façon coordonnée sur le territoire et proposer ainsi une présence plus cohérente et mieux identifiée. Riche de la diversité de ses douze sites, l’IfM s’est donné une signalétique unique et une organisation nouvelle, mieux adaptée à ses objectifs et à ses missions. Ces dernières sont plus que jamais le rayonnement de la langue française avec la priorité donnée à l’enseignement du français langue étrangère ; le développement de la lecture et la contribution au débat d’idées à travers le réseau des médiathèques ; l’action culturelle conduite avec les partenaires institutionnels et les acteurs culturels du Maroc ; enfin l’appui à la coopération universitaire et en particulier la politique française d’attractivité des étudiants marocains avec Campus France. La coopération avec les institutions éducatives, culturelles, le secteur économique et le monde associatif est un axe essentiel pour le déploiement de ses missions.  La mise en commun des moyens, des compétences et des expériences donne au nouvel établissement des capacités d’action renforcées. C’est sous cette nouvelle bannière de l’Institut français du Maroc que s’est bâtie et s’inscrit la Saison culturelle France Maroc 2012-2013

News+

3

24-05-2024 / 05-06-2024

Voir les articles

Entreprise

Autres langues

Arabe

Documents attachés

Capture-1 27,77 Ko

Institut francais ar-2 639,79 Ko

Institut francais-3 858,34 Ko